A qui appartient la photo?

Rassurez-vous (ou pas), mais je ne vais pas vous faire un cours de droit. Il ne va pas être question de juridique, et de droits à l’image. Ce n’est que ma façon de voir, et ça n’engage que moi.

L’idée de cet article a germé d’une discussion avec une amie. Je lui ai offert une séance photo avec son chien, réalisée lors de leur balade. Ce dernier est âgé et il n’est pas en forme. Je lui ai transmis les photos de la séance en lui demandant de me dire ses préférées et si je pouvais les partager, en lui précisant qu’elle avait le droit de refuser! Sa réponse: « Nan nan les photos sont à toi Tu me les offres … Un sacré cadeau et je sais que tu vas savoir parler d elles ».

Sauf que personnellement, je considère que les photos sont… à elle. Sur ce type de séance, comme pour les mariages et d’autres, je considère que les personnes qui font appellent à moi me permettent de partager un moment de leur vie, de leur intimité. Je saisi ces moments, mais ils ne sont pas à moi. Je demande donc toujours si je peux utiliser les photos (même si dans le contrat il est indiqué que les clients m’autorise à les utiliser). Si c’est oui c’est très bien, si c’est non, ce n’est pas grave.

Bien entendu, j’attends de la personne, que de son côté, elle ne fasse qu’un usage personnel, privé, des clichés.

Avoir l’œil

En photographie, il est important « d’avoir l’œil ». Cela permet de saisir une lumière, un regard, un moment. Lors d’une prestation, comme en mariage, c’est ce que j’aime, capter les petites attentions…

Ici le marié tend un mouchoir à la mariée

« Avoir l’œil », cela permet aussi de repérer des animaux lors d’une balade. Ou cela permet de remarquer un détail.

Comme ce coquelicot solitaire

Avoir l’œil, c’est aussi garder l’esprit ouvert. L’œil voit, l’esprit interprète. Mon œil a vu ce caillou, mon esprit a vu une image. Je n’avais pas mon appareil photo avec moi, mais aujourd’hui on peut s’en sortir avec les smartphones.

Cailloucoeur

Au delà de prendre des images, il faut s’émerveiller des petites choses, cela permet d’alléger la vie. De nos jours…c’est primordial!

Mais pourquoi « Art »…

Pourquoi j’ai choisi de mettre le mot « Art » dans le nom de mon entreprise?

Pour commencer, la photographie est un art, donc déjà rien que ça, cela peut justifier le nom.

Mais ce n’est pas la seule raison… il se trouve qu’avant de perfectionner ma photographie, je faisais beaucoup de dessins et de peintures. Et j’en fais toujours:

Hulk
Plongeon

De plus, j’adore ramasser du bois flotté, ou chiner des objets pour en faire autre chose, notamment des luminaires. Voici ma dernière création. Une lampe « petit cochon »…

En fait, j’aurai pu le mettre au pluriel!

Voilà, vous en savez plus sur le pourquoi du nom de mon entreprise. Mon prénom + « Art » pour tout ce que j’aime faire + « studio » notamment pour le rappel photo. Il fallait aussi que ce soit facilement compréhensible pour lorsque je donne le nom, ou l’adresse mail à quelqu’un. Et enfin, on ne sait jamais, mais ça peut être compris à l’international également!

Nouvelle session de portraits canins

J’ai la chance lors de plusieurs séances de portraits canins d’avoir pu être secondée par Marie-Hélène Chopin Petit, éducatrice canine, comportementaliste, de CynoZen.

C’est vraiment un atout.

Nous travaillons dans le respect de l’animal, on ne le contraint pas à faire quelque chose. Nous le laissons aller à son rythme, se familiariser avec l’environnement (lieu, odeur, matériel présent…). Nous travaillons en positif, avec des récompenses, friandises ou jouets, selon ce qu’il convient au chien.

Avoir à mes côtés une professionnelle du comportement canin me permet de me concentrer uniquement sur la photo. Marie-Hélène sait ce que j’attends, ce dont j’ai besoin et je sais que tout en étant très attentive au bien être de notre modèle, elle parviendra à ce qu’il me faut. Lorsque le chien montre des signes d’inquiétudes, de fatigue, de stress… Nous arrêtons la séance. Cela ne doit jamais être une mauvaise expérience pour lui.

Ces séances sont en plus très instructives pour moi. En observant, j’apprends, j’affine ma connaissance du comportement canin, afin de gérer mes séances également dans ces valeurs lorsque CynoZen n’est pas là pour m’assister.

Voici le résultat, plus ou moins sérieux, de la session de samedi dernier pour les 10 ans du Gîte de Croas Ar Rest.

http://www.cynozen.fr/

http://www.gite-croas-ar-rest.fr/

Aujourd’hui…c’est un grand jour

Après plusieurs années à m’être passionnée pour la photographie, à avoir immortalisé les évènements de mon entourage: mariages, naissances, baptêmes, etc… (encore merci à eux pour leur confiance), des participations à des concours, et avoir toujours cherché à progresser; aujourd’hui, je lance mon entreprise! Je deviens entrepreneur. Ou au moins micro entrepreneur (statut qui me permet de garder mon emploi actuel).

Comme vous pouvez l’imaginer, l’année 2018 a été dense. Il y a eu des prises de décisions, des moments de doutes, de grandes périodes de réflexions, de la lecture, et beaucoup de photos. Beaucoup, beaucoup de photos. Je vous résume les étapes!

  • Une fois que la décision de me lancer à été prise, la 1ère étape a été de demander l’autorisation de mon employeur. C’est une obligation légale. J’ai fait ma demande en début d’été et ai reçu une réponse positive. Ensuite, j’ai sollicité un ami pour me faire un logo, et il a fait un super boulot, j’adore mon logo! Par la suite, inscription à la chambre des métiers pour la semaine obligatoire de Stage de Préparation à l’Installation. Validée en octobre. Il me restait donc quelques mois pour travailler sur les prestations que je souhaite proposer, et surtout les tarifs. Cela a été le plus difficile. J’ai passé des heures à faire des recherches sur internet, et heureusement, … il y a eu des rencontres, des échanges, des brainstorming entre collègues, puis j’ai fini par me décider!

Mes prestations et tarifs ont été décidé, et bloqué, le 28 décembre. 5 jours avant la « naissance » de l’entreprise.

Pour commencer « Céline Art Studio » propose 3 forfaits pour une séance photo (que ce soit, portraits, canins, objets, immobiliers, etc…) ils vont de 80€ à 250€. N’hésitez pas à me demander pour les détails, je vous les adresserai avec plaisir. Pour les mariages, j’ai des tarifs « à la carte », ou 2 « menus ». Le mini à 500€, et le maxi à 1100€. Là encore, me contacter pour avoir le détail!

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me le poser! Si vous avez des commentaires, remarques, critiques…je suis preneuse aussi!

Je vous souhaite une très bonne année 2019!

Série Stockholm

Lors de mon séjour à Stockholm, j’ai voulu m’essayer à l’exercice de travail en série. J’avais vu les vidéos de Laurent BREILLAT, Apprendre-la-Photo, sur le sujet, et ça m’a parut un bon exercice pour stimuler ma créativité. L’objectif, durant ces 3 jours, repérer un sujet et construire une série cohérente autour de 9/10 photos.

Voici donc ma première série:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Participation au concours « Regard sur le littoral » 2019

Depuis 2 ans je participe au concours « Regard sur le littoral » organisé par la ville de Perros Guirec et Bretagne magazine. En 2018 j’ai eu la chance de faire partie des 7 Lauréats, j’ai donc une photo (celle de l’Estacade ci-dessus) d’exposée jusqu’en mars 2019 sur le port de Perros.

Le thème pour 2019 est « L’enfance en bord de mer ».  En gardant cela en tête tout l’été, j’ai fini par avoir plusieurs clichés rentrant dans le thème. J’ai affiné ma sélection ces dernières semaines. J’ai rédigé le texte accompagnant la photo la semaine dernière et ai validé ma participation au concours ce matin!_20181104_092829.JPG

C’est intéressant de participer à ce type de concours. C’est intéressant car il permet de montrer et de confronter son travail. Lorsque l’on est lauréat c’est aussi une belle vitrine d’avoir une exposition d’un an sur un lieu aussi fréquenté que le port de Perros-Guirec. A la fin de l’exposition on récupère un tirage grand format de grande qualité. Enfin, plus personnellement, c’est un concours que j’ai connu par mon frère, passionné de photo comme moi. Il a été lauréat les 2 premières années, moi à la 3ème édition;il y a une petite compétition, saine compétition, entre nous. L’idéal étant que l’on soit tous les 2 lauréats. Peut-être pour cette 4ème édition…Pour celle ci, mon conjoint à également participé car il a réalisé (des fois je lui laisse l’appareil photo) un cliché qui correspondait tout à fait au thème cet été.

Réponse courant février 2019…il faudra patienter également jusque là pour savoir qu’elle photo j’ai présenté!