Le jour d’après #11

Même météo qu’hier, beau et froid. Il a fait beau toute la semaine, j’espère que demain ce sera le cas aussi!

Aujourd’hui j’ai récupéré en « drive » un panier de fruits et légumes frais. J’ai passé ma commande jeudi par mail et mon panier était prêt aujourd’hui.

Ce confinement me fait reprendre des habitudes de consommations que j’avais perdu depuis quelques mois. Il y a du positif dans tout.

Protégez vous. Restez chez vous.

Le jour d’après #7

Le soleil est de nouveau là. Peu de vent et température agréable.

Au bout d’une semaine, le virus se propageant toujours autant, on pourrait penser que les consignes de confinement sont intégrées.

Dans ces consignes, la sortie du chien doit se faire en individuelle et uniquement pour qu’il puisse faire ses besoins. Donc, à mon grand désarroi, fini les balades entre copines avec nos chiens pour quelques temps.

Pas pour tout le monde visiblement.

Aujourd’hui, en quittant l’hôpital, en l’espace d’une minute j’ai croisé par 2 fois des personnes par deux avec leurs chiens. Une des personnes portait un masque. Elle portait un masque, en ne respectant pas les consignes de distanciation, dans un hôpital, où tout le personnel n’a pas de masque!

Dans la poussette, il y a un bouledogue français

Le jour d'après #6

Météo du jour: gris, froid, mais toujours sans pluie.

Photo du jour. En fait, ce n’est pas une photo d’aujourd’hui, c’est une photo de ce que j’aurai probablement fait aujourd’hui. Une photo d’une des choses qui va le plus me manquer durant cette période.

Ce n’est pas Miya et Largo qui me contrediront, eux aussi contraints au confinement. Cela risque d’être sport quand ils se retrouveront.

#jerestechezmoi

Le jour d’après #5

1er samedi de confinement. Ciel gris et vent froid.

J’ai, entre autre, 2 compagnons d’infortunes. Mes 2 finnois de Laponie: Miya 3 ans et Tao 2 mois 1/2.

Je les observe. Ils ne me serviront pas d’excuses pour sortir et risquer de faire circuler ce virus.

Miya, avec ses cils clairs de la couleur de son pelage, a un regard dans lequel je ne me lasse pas de plonger. Doux, pleins d’espoirs.

Tao, « petit bouchon », est un jeune chiot que je découvre jour après jour.

Leurs journées: siestes, jeux entre eux, exercices intellectuels et éducatifs, ainsi que poses photos avec moi.

# jerestealamaison

Le jour d’après #4

Le temps est gris. Le vent est revenu mais pas la pluie.

Certains PROFESSIONNELS ne sont pas confinés chez eux comme ces agriculteurs.

Si certains se le demandent , oui, je circule. A côté de mon métier de photographe, je travaille dans un hôpital. J’ai donc une dérogation pour me rendre de mon domicile à l’hôpital. Mais cette semaine, si j’avais pu, je serai restée chez moi, et je n’aurai pas pris l’excuse de mes 2 chiens pour sortir comme le font certains.

Restez chez vous.

Merci à tout ceux dont le travail est essentiel, d’assurer un service minimum en essayant de respecter les consignes barrières. Je sais que ce n’est pas toujours facile: personnel hospitalier (soignant comme administratif) ainsi que toute la filière libérale. Personnel des magasins d’alimentation ( humaine comme animale). Routiers qui assurent les livraisons. Agriculteurs. Et je suis désolée pour ceux que j’oublie.

Merci à tous ces professionnels qui restent chez eux et qui se retrouvent par conséquent sans ressources.

Prenez soins de vous.

Prenons soins de vous.

#restonscheznous