Blog

Mais pourquoi « Art »…

Pourquoi j’ai choisi de mettre le mot « Art » dans le nom de mon entreprise?

Pour commencer, la photographie est un art, donc déjà rien que ça, cela peut justifier le nom.

Mais ce n’est pas la seule raison… il se trouve qu’avant de perfectionner ma photographie, je faisais beaucoup de dessins et de peintures. Et j’en fais toujours:

Hulk
Plongeon

De plus, j’adore ramasser du bois flotté, ou chiner des objets pour en faire autre chose, notamment des luminaires. Voici ma dernière création. Une lampe « petit cochon »…

En fait, j’aurai pu le mettre au pluriel!

Voilà, vous en savez plus sur le pourquoi du nom de mon entreprise. Mon prénom + « Art » pour tout ce que j’aime faire + « studio » notamment pour le rappel photo. Il fallait aussi que ce soit facilement compréhensible pour lorsque je donne le nom, ou l’adresse mail à quelqu’un. Et enfin, on ne sait jamais, mais ça peut être compris à l’international également!

India et Lilou

Ce weekend c’est India, une magnifique basset hound, et Lilou sa grande soeur de 12 ans, qui sont passées devant mon objectif.

D’abord avec l’installation de mon studio et fond noir, puis j’ai remarqué le beau mur en pierre, et la belle lumière que l’on avait à cette endroit

Lilou, expressive, à un regard qui nous dit « c’est bon, j’ai capté ce que tu veux! »

India, est également très expressive, mais son regard ne nous dit pas qu’elle a compris ce qu’on attend d’elle!

J’ai passé un très bon moment avec ces 2 crèmes! Elles ont été des modèles parfaites!

Merci à Françoise pour son accueil et sa confiance.

Aujourd’hui…c’est un grand jour

Après plusieurs années à m’être passionnée pour la photographie, à avoir immortalisé les évènements de mon entourage: mariages, naissances, baptêmes, etc… (encore merci à eux pour leur confiance), des participations à des concours, et avoir toujours cherché à progresser; aujourd’hui, je lance mon entreprise! Je deviens entrepreneur. Ou au moins micro entrepreneur (statut qui me permet de garder mon emploi actuel).

Comme vous pouvez l’imaginer, l’année 2018 a été dense. Il y a eu des prises de décisions, des moments de doutes, de grandes périodes de réflexions, de la lecture, et beaucoup de photos. Beaucoup, beaucoup de photos. Je vous résume les étapes!

  • Une fois que la décision de me lancer à été prise, la 1ère étape a été de demander l’autorisation de mon employeur. C’est une obligation légale. J’ai fait ma demande en début d’été et ai reçu une réponse positive. Ensuite, j’ai sollicité un ami pour me faire un logo, et il a fait un super boulot, j’adore mon logo! Par la suite, inscription à la chambre des métiers pour la semaine obligatoire de Stage de Préparation à l’Installation. Validée en octobre. Il me restait donc quelques mois pour travailler sur les prestations que je souhaite proposer, et surtout les tarifs. Cela a été le plus difficile. J’ai passé des heures à faire des recherches sur internet, et heureusement, … il y a eu des rencontres, des échanges, des brainstorming entre collègues, puis j’ai fini par me décider!

Mes prestations et tarifs ont été décidé, et bloqué, le 28 décembre. 5 jours avant la « naissance » de l’entreprise.

Pour commencer « Céline Art Studio » propose 3 forfaits pour une séance photo (que ce soit, portraits, canins, objets, immobiliers, etc…) ils vont de 80€ à 250€. N’hésitez pas à me demander pour les détails, je vous les adresserai avec plaisir. Pour les mariages, j’ai des tarifs « à la carte », ou 2 « menus ». Le mini à 500€, et le maxi à 1100€. Là encore, me contacter pour avoir le détail!

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me le poser! Si vous avez des commentaires, remarques, critiques…je suis preneuse aussi!

Je vous souhaite une très bonne année 2019!

Ma chasse aux aurores boréales

Il y a quelques semaines j’étais en vacances en Laponie. L’un de mes souhaits était de pouvoir voir, et photographier, des aurores boréales.

Pour cela, en choisissant notre air B&B j’avais opté pour un hôte proposant des sorties photos aurores boréales. Nous étions aussi accompagné de membres de la famille qui vivent à Stockholm et qui ont déjà eu la chance d’observer des aurores. Nous avions donc une application sur notre smartphone qui permet de suivre les aurores et d’avoir une idée du KP. Le KP c’est l’indice qui permet de mesurer l’intensité des aurores. A Rovaniemi où nous étions, il nous fallait un KP minimum de 2,5. L’autre application importante concernait la météo. En effet, il nous fallait un ciel sans nuage! Nous avons ouvert un nombre incalculable de fois l’application pour les aurores, celles de la météo, et collé le nez à la fenêtre lumière éteinte en espérant que les nuages disparaissaient!

Nous avions prévu une sortie un soir avec notre hôte. Les conditions s’étaient dégradées dans la journée, d’un commun accord avec lui, nous avons reporté au lendemain. Le lendemain, toute la journée le ciel a été dégagé (c’était aussi le cas la veille). Le KP s’annonçait correct. Nous étions optimiste. Bien que les nuages aient fait leur apparition en soirée nous avons décidé de tenter le coup. Lukas nous a conduit au bord d’un lac plus éloigné de la ville. En effet, on observe mieux les aurores loin de toutes sources lumineuses. Il a fait un feu, installer les peaux de rennes. A noter que la peau de renne protège extrêmement bien du froid! On avait le thé à la menthe, la possibilité d’y ajouter une goûte de vodka; on a fait griller les saucisses, l’appareil photo était en place, réglé, et on a attendu les aurores…

Malheureusement, le ciel était trop obscurci…point d’aurores à l’horizon.  C’était tout de même une soirée agréable. Lukas a eu la gentillesse de m’expliquer les réglages qu’il utilisait pour photographier les aurores puis j’ai fait des « expériences »:

DSC_1398
Lune abstraite en bleu

Le lendemain, l’indice KP était bon mais le ciel était chargé, toute la journée, il a ressemblait à ça:

chasse aux aurores

Le soir, notre dernier soir en Laponie, le ciel était toujours très nuageux. L’indice KP était très bon. Au départ, la météo prévoyait que le ciel se dégageait vers 20h. A 20h, on colle nos nez à la fenêtre…toujours beaucoup de nuages. L’application prévoit l’éclaircie plus tard… C’est notre dernier soir, on décide de sortir et de tenter notre chance. Une petite demi heure de marche pour se rendre au spot! On installe nos appareils photos. On attend. On scrute le ciel. Le premier trou dans les nuages et on aperçoit la grande ours, bon présage?

grande ours
Un trou dans les nuages…sur la grande ours

On constate que les nuages avancent vite et dans la bonne direction. Quelques minutes plus tard… le spectacle:

DSC_1615

Série Stockholm

Lors de mon séjour à Stockholm, j’ai voulu m’essayer à l’exercice de travail en série. J’avais vu les vidéos de Laurent BREILLAT, Apprendre-la-Photo, sur le sujet, et ça m’a parut un bon exercice pour stimuler ma créativité. L’objectif, durant ces 3 jours, repérer un sujet et construire une série cohérente autour de 9/10 photos.

Voici donc ma première série:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photographier des évènements…

J’aime beaucoup photographier différents évènements. Cela me permet de rencontrer des personnes différentes; d’être à une place particulière, que je n’aurai pas eu en simple spectatrice; et c’est humainement enrichissant. En photographie, cela me permet d’affiner encore et toujours mon œil, ma réactivité. Enfin, j’ai toujours aimé les défis, donc j’aime sortir de ma zone de confort, tout en gardant mon style.

En octobre 2017, avec mon frère également passionné de photo, nous avons passé une journée à photographier les danseurs du Cercle Ar Skewell de Perros-guirec. Ils voulaient marquer les 25 ans. Un Cercle, en bretagne, c’est un groupe de danse bretonne, en costume. L’important pour nous était de montrer l’importance des traditions; avec les costumes traditionnels, les coiffes, tout en restant moderne. En 2018, nous avons monté une exposition avec le Cercle, avec les costumes et les photos. Et actuellement, l’exposition de photo est visible à la maison de retraite St Anne de Lannion. (lien vers article à ce sujet: https://wp.me/pa08o5-2a)

 

En juin 2018, une amie m’a demandé de photographier la compétition de Dog Dancing qu’elle organisait. Une grosse journée, j’ai pris énormément de photo. La difficulté photographier du mouvement dans une salle avec une luminosité moyenne. L’important, montrer la connexion et la complicité entre le maître et son chien. Et c’est ce que je retiens de cette journée, ce lien, cette confiance, entre ces deux partenaires.

 

Fin août, c’est l’association Grain de sel pour les enfants malades que je me suis proposée d’accompagner lors de leur rencontre avec la Patrouille de France. Cela me permettait de faire une bonne action pour que ces enfants , leurs familles, et l’association aient de belles images pour se souvenir de cette journée.

 

Des évènements bien différents mais que j’ai pris tout autant de plaisir à photographier. J’espère qu’il y en aura bien d’autres!

Le jour d’après #12

Ciel gris et vent froid ce samedi. Alors qu’il a fait beau toute la semaine.

Aujourd’hui, c’est surtout ma journée. Et oui, c’est mon anniversaire! Un peu particulier cette année, impossible de le passer avec des proches, je ne peux donc que compter sur moi, pour s’occuper de moi.

En tant que photographe, je suis plus souvent derrière l’objectif que devant, j’ai donc peu de photos de ma personne. Une partie de MA journée a été consacré à réaliser mon auto portrait.

Ce n’est pas un exercice simple. Techniquement, il faut réussir à faire la mise au point là où sera votre tête et il faut gérer la lumière. Artistiquement, il faut gérer le modèle, la pose. J’y ai passé un certain temps aujourd’hui!

Voici le résultat

Protégez vous. Restez chez vous.

Le jour d’après #11

Même météo qu’hier, beau et froid. Il a fait beau toute la semaine, j’espère que demain ce sera le cas aussi!

Aujourd’hui j’ai récupéré en « drive » un panier de fruits et légumes frais. J’ai passé ma commande jeudi par mail et mon panier était prêt aujourd’hui.

Ce confinement me fait reprendre des habitudes de consommations que j’avais perdu depuis quelques mois. Il y a du positif dans tout.

Protégez vous. Restez chez vous.

Le jour d’après #9

Toujours du soleil. Un petit vent froid.

Voici Fidji. Lui, il va et vient comme il veut. Petit chanceux. Est-ce qu’il se rend compte que l’activité humaine est au ralentie?

Petit conseil photo: pourquoi j’ai choisi un traitement noir et blanc?

1/ Il s’agit d’une photo avec du contraste. Fidji se détache bien sur le fond blanc.

2/ Le ciel à l’arrière plan, était bleu pâle, presque blanc, la version couleur perdait donc de l’intérêt.

Protégez vous. Restez chez vous.

Le jour d'après #8

Une nouvelle journée ensoleillée.

Ce soir, je vous propose un premier conseil pour améliorer vos photos.

Quelque soit l’appareil photo (même smartphone) utilisé, quelque soit le sujet, la première chose pour améliorer vos photos, c’est de vous mettre à hauteur de votre sujet.

La preuve par l’image avec ces deux photos de mon nouveau modèle.

Pour ces deux photos, je me tiens à la même distance de Tao, et j’y ai apporté le même traitement. Sur la première, je me tiens normalement debout. La photo est donc prise bien au dessus. Elle ne met pas Tao à son avantage.

Pour la seconde, je me suis mise à sa hauteur (allongée dans l’herbe!). Son regard est dégagé, son corps ne fait pas une grosse masse noire, la photo est plus dynamique, mon sujet est mis en valeur.

Protégez vous, restez chez vous.

Le jour d’après #7

Le soleil est de nouveau là. Peu de vent et température agréable.

Au bout d’une semaine, le virus se propageant toujours autant, on pourrait penser que les consignes de confinement sont intégrées.

Dans ces consignes, la sortie du chien doit se faire en individuelle et uniquement pour qu’il puisse faire ses besoins. Donc, à mon grand désarroi, fini les balades entre copines avec nos chiens pour quelques temps.

Pas pour tout le monde visiblement.

Aujourd’hui, en quittant l’hôpital, en l’espace d’une minute j’ai croisé par 2 fois des personnes par deux avec leurs chiens. Une des personnes portait un masque. Elle portait un masque, en ne respectant pas les consignes de distanciation, dans un hôpital, où tout le personnel n’a pas de masque!

Dans la poussette, il y a un bouledogue français

Le jour d'après #6

Météo du jour: gris, froid, mais toujours sans pluie.

Photo du jour. En fait, ce n’est pas une photo d’aujourd’hui, c’est une photo de ce que j’aurai probablement fait aujourd’hui. Une photo d’une des choses qui va le plus me manquer durant cette période.

Ce n’est pas Miya et Largo qui me contrediront, eux aussi contraints au confinement. Cela risque d’être sport quand ils se retrouveront.

#jerestechezmoi