Saisir le moment et accepter de ne pas tout maîtriser…

Aujourd’hui, nous avons fait une rencontre surprenante à la plage. C’était un après-midi en famille, l’appareil photo était là pour garder ces moments.

Pour ma part, j’étais en train de jouer au Molkky, mon conjoint était avec l’appareil photo pour immortaliser mon écrasante victoire. Mon regard est attiré par un mouvement rapide sur la plage. Depuis que je fais de la photo j’ai constaté que je suis plus vigilante à ce qui se passe autour de moi, mon cerveau en veille, dès que quelque chose passe mon regard est attiré. J’ai d’abord pensé à un chien, puis je me suis aperçu qu’il avait des petites cornes…un chevreuil (les biches n’ont pas de cornes) ! Un chevreuil sur une plage à Roscoff!!! C’était du jamais vu. Et j’ai jamais entendu parlé des chevreuils à Roscoff.

Mais je n’ai pas l’appareil entre les mains! J’interpelle mon conjoint, il voit le chevreuil , et shoot avec les réglages qu’il avait à ce moment là pour immortaliser la partie de molkky. 1/100ème de seconde pour un chevreuil au galop c’est un peu juste, mais c’est mieux que de ne pas avoir de chevreuil du tout! On regarde sur l’écran, on voit le chevreuil , mais il y à l’air d’avoir beaucoup de flou. Alors on croise les doigts et on à hâte d’être sur l’ordinateur pour voir si on peu en faire quelque chose.

Personnellement, j’ai craqué pour une. Il y a du flou qui traduit bien le mouvement et la vitesse.

Biche à la plage

Ce garçon tout en bleu, la serviette qui vole un peu au vent, le chevreuil à peu près nette…ça aurait été dommage de rater cela car trop concentrer sur les réglages.

Je n’ai rien maîtrisé sur ce moment. Je n’avais même pas l’appareil en main, alors il y a un peu de frustration. Mais il n’y avait rien d’autre à faire à ce moment T. Il perd 5s à faire son réglage, on a pas ce cliché. Et si j’avais réclamé l’appareil…on avait pas de biche du tout, et je n’aurai probablement pas eu le réflex de changer le réglage.

Pour tout cela, parfois, le moment est plus important que la maîtrise.

Sac photo pour voyager

Cette année, une amie m’a demandé de venir photographier le baptême de son fils. J’étais ravie, d’autant qu’ils vivent à Rome. C’était donc l’occasion de quelques jours de vacances! Puis c’est posé la question du transport de mon matos photo en avion. Je n’avais pas de bagage en soute, et de toute façon, il était hors de question que je me sépare de mon appareil. Avec une valise cabine, il fallait que je trouve un second bagage à main qui corresponde au mesures imposées. Ce n’était pas le cas du sac à dos photo qui me servait jusqu’ici. J’ai fais quelques recherches sur le net et fais mon choix.

J’ai adoré son look et son style vintage. Quand je l’ai déballé, j’ai eu peur qu’il ne soit trop petit. J’y ai mis mon boitier plein format, monté d’un objectif 28-300. Le 50 mm à côté. Les 3 batteries dans la poche à côté. Les papiers et mon portefeuille dans la poche avant. Parfait! Mine de rien, on en fourre des choses dans se sac!

J’ai pris l’avion sans problème, il passe tout à fait sous le fauteuil. J’avais ma valise à main et ce sac, rien d’autre.

Il se porte en bandoulière et la sangle est réglable ce qui est très pratique. Elle se révèle très confortable à ma grande surprise. J’ai crapahuté tous les jours dans les rues de Rome, avec même une journée à 13km, j’ai changé d’épaule de temps en temps, mais je n’ai pas eu du tout mal au dos! Je l’ai aussi pour faire 10km sur le chemin de randonnée GR 34 en Bretagne, sans aucun problème.

CONCLUSION:

Je suis tout à fait satisfaite de cet achat, et je ne me sépare plus de ce sac. J’ai même pu y caser 2 boîtiers, chacun monté d’un objectif (le 28-300 sur l’un et le 50mm sur l’autre). Il possède également 2 petites sangles devant pour fixer une trépied.

La seule remarque, la seule chose qui me manque, c’est une poignée sur le dessus pour pouvoir le tenir à la main.

Si vous avez des questions sur ce sac photo, n’hésitez pas à me les poser, je me ferais un plaisir de vous répondre.

Lire la suite « Sac photo pour voyager »

Pourquoi un blog?

Depuis plusieurs années je m’investis de plus en plus dans la photo. J’étudie, je pratique, je découvre et j’apprends, encore et toujours.

Je partage pour avoir un retour et continuer à prendre plaisir à découvrir ce monde merveilleux. Je participe de temps en temps à des concours. J’y ai soit un retour de professionnel, soit un retour du public, dans les 2 cas c’est très enrichissant!

Alors pourquoi ce blog? Pour partager à plus grande échelle, continuer à créer, à immortaliser, toucher plus de monde et avoir plus de retour.